La vie d’une femme n’appartient pas à son homme ! Combien de femmes vont encore se faire tuer par leur compagnon avant que des mesures concrètes soient prises dans ce sens?

J’ai mal, je suis en colère devant le spectacle insoutenable que nous offre chaque jour dans le monde, ici en France les hommes soit disant amoureux qui deviennent les meurtriers de leur femme. 

D’après Nous toutes, à ce jour 62 femmes sont mortes en France sous les coups de leurs compagnons. En Afrique les chiffres que je n’ai malheureusement pas doivent surement être étourdissants. On entend, on voit, tous les jours des femmes battues, tuées par leurs compagnons. Il y a quelques jours j’ai été interpellée par la story de Halimatou Sockou (une féministe très inspirante) qui dénonçait le meurtre barbare d’une femme par son époux au mali. Ce ne sont pas que des faits divers. Ces vies sont prises chaque jour par des hommes en qui ces femmes ont eu confiance. Toujours dans le média d’Halimatou, j’ai vu qu’un homme au Sénégal avait appelé littéralement à une tuerie de masse des Sénégalaises car d’après lui elles seraient la cause de tous les malheurs. 

Vous vous rendez compte, en 2019 ? Un homme appelle au féminicide parce qu’il estime que les femmes sont la cause de tous les malheurs dans son pays. Ce sont les mots d’un homme isolé qui a d’ailleurs été emprisonné, je suis d’accord ! Mais combien le pensent ? Combien sont convaincus de la malveillance des femmes et traitent leurs épouses, leurs filles sans complaisance. Parfois de façon violente et inhumaine, sous prétexte qu’il serait indispensable de mater les femmes en vue de conserver un certain ordre.

Notre culture, nos interprétations réligieuses, tuent ces femmes. Oui, je suis catégorique, le système patriarcal favorise ces meurtres de façon directe ou indirecte. Et combien s’en indigne? Quelques personnes par ci par là. 

Je suis complètement d’accord avec l’idée de l’auteur et féministe Chimamanda Ngozi.A qui affirme que tout le monde devrait être féministe, elle a raison. Car le féminisme c’est de l’humanisme. C’est se battre pour que l’humanité demeure, dans le respect, la considération et l’égalité  des genres.

Nous ne pouvons plus entendre ces faits divers et ne rien faire ! Que pouvons nous faire me diriez vous ?

Eh bien commencez à la maison ! Commencez dans vos familles. 

Eduquer vos enfants dans le respect et la considération pleine de l’autre. Quelque soit sa différence. Arrêtons de montrer aux garçons que les filles sont là pour leur service, pour leur plaisir, pour les aider et toutes ces conneries dont on les abreuve. On ne crée que des assistés ou des monstres dominateurs, convaincus que lorsqu’ils épousent une femme elle leur appartient. Ainsi, ils peuvent disposer d’elles comme bon leur semble, jusqu’à les tuer si ils ne peuvent plus en tirer profiter. Exactement comme ferait un enfant qui jette ou casse un jouet dans il ne veut plus.

Dites à vos copains autour d’une bière, à vos enfants, qu’épouser une femme/ être prise pour épouse, ne signifie pas que la femme appartient à son époux. Elle est sienne dans l’engagement amoureux mais pas en tant qu’individu. L’homme ne peut donc pas en user comme un bien ou un jouet!

Les femmes n’existent pas pour servir les hommes. A tous les apprentis réligieux qui aiment servir aux gens les versets et les sourates allant dans ce sens, pour justifier leurs insécurités et soif de domination, please relisez vos textes.  Moi je ne vois pas de préconisation de la domination sur la femme dans ces textes. Je ne vois que la description d’une relation d’amour, de respect, d’entraide, de don de soi, dans les deux sens.

Pour votre gouverne, les femmes auraient pu être créées sans capacité de discerner, de parler, de créer… elles auraient pu être de magnifiques mannequins, immobiles, afin que les hommes en disposent uniquement pour le sexe, pour la reproduction, le plaisir de leurs yeux ! Si ce n’est pas le cas, alors elle n’est pas là pour servir et se taire.

La femme nait libre et demeure égale à l’homme en droit. Chaque être humain sans distinction de sexe ne peut appartenir à un autre humain, la charte des droits de l’homme ne me contredira pas, et le défenseurs des droits civiques aussi. S’il s’avère qu’une femme choisit de faire le voyage de vie avec un homme, de faire des enfants, d’aller sur la lune ou de construire des fusées, c’est son choix. Pas celui de son père, de son copain, ou de son époux. 

Commencez par changer de paradigmes, sur les femmes, sur vous, votre culture, et vos opinions. Si vous changer de pensées, de langage, vous changerez vos habitudes, votre comportement, ainsi vous impacterez positivement votre entourage.

Si vos enfants vous voient respecter votre compagne, défendre les plus vulnérables, traiter la femme comme votre égale, ils feront de même. Ce n’est pas une faiblesse ni  un acte de grandeur, c’est rétablir la justesse de la nature.

Les hommes devraient tous être féministes, car les hommes s’écoutent entre eux. Chimamanda Ngozi

Parler des droits de la femme, d’équilibre dans le foyer... Par exemple dites à vos confrères que ce n’est pas admissible de forcer une femme à avoir un rapport sexuel, c’est un viol même si c’est votre épouse. Dites à vos ami.e.s que la liberté de chacun s’arrête là où celle de l’autre commence. Dites leur que les filles sont égales aux garçons en droit, et qu’à la maison ils doivent être traités de la même manière. 

Dites vous que ce n’est pas normal d’être complexé par sa compagne si son salaire est plus élevé que le votre, ou qu’elle a des capacités intellectuelles supérieures. Que ça ne vous enlève en rien votre fameuse masculinité. D’ailleurs parlez entre vous de votre masculinité parce qu’à mon avis vous en êtes aussi prisonniers (j’en parle en détail ici)

Il serait temps de vous débarrasser de toute cette pression sociale, faites au mieux selon vos capacités et selon votre cœur, pas selon les standards imposés par la norme sociale et je ne sais quel dogme.

Nombreux sont les hommes qui frappent, et comettent l’irréparale juste pour s’épargner la honte. Le « qu’on dira t-on » les étranglent et les poussent au pire. Ils ont tellement été bassinés par les discours de supérioté d’homme sur la femme, conditionnés à être parfait, à être le chef en tout point que l’idée d’un échec leur est insupportable.

Messieurs, vous avez le droit déchouer comme tout le monde.  Vous n’en serez pas moins un homme. 

La vie d’une femme n’appartient pas à son homme, que ce soit bien clair une bonne fois pour toute! La vie d’une femme n’appartient à aucun homme(père,oncle, frère…). Par ailleurs, il n y a aucun motif, aucun mobile, aucun argument, aucune dogme qui puisse justifier le meurtre d’un être humain. C’est pour cette raison que la peine de mort a été bannie dans la plupart des états du monde. Même le pire des criminels a le droit au repenti et à l’espoir de devenir un meilleur homme.