Un an après mon mariage, au sortir d’une messe, un membre de ma belle famille m’a souhaité d’avoir un enfant l’année d’après à la même période, en guise de salutation. C’était une salutation très chaleureuse et son voeux avait été placé de façon à ce que je réponde Amine tout sourire. Mieux, que je réponde avec gratitude, puisque qu’il intercédait en ma faveur pour que je sois mère. Quand même cela faisait déjà un an! Cette tirade était le porte parole d’un groupe, traduisant ces injonctions sociales, qui soulignent notre vie de femme.

Remercions les féministes (femmes & hommes) qui ont lutté pour que les femmes aient droit à l’éducation. Elles peuvent aller à l’école, et il faut reconnaitre qu’elles sont en général très brillantes.

Le tableau serait bien plus réjouissant si on considéraient ces dernières comme maitres de leur destin, capables de prendre leurs propres décisions en ce qui concerne leur corps et leur vie. Pourtant ce n’est pas toujours le cas.

Mais qu’est ce qu’elle raconte penserez vous? les femmes sont libres!

Oui, théoriquement! Dans beaucoup de pays du monde les femmes ne sont plus ouvertement forcées d’épouser un gentilhomme, ni considérées comme des pondeuses. Nous disposons de notre corps comme nous l’entendons, comme tout le monde. Néanmoins c’est une liberté de façade, même dans les pays les plus « évolués ». Une pression qui ne dit pas son nom demeure sur la femme, quant à ce qu’elle est censée faire de son corps ou de sa vie. On continue? je m’explique.

Aujourd’hui lorsqu’une femme atteint un « certain âge »( en général 30 ans), son entourage attend silencieusement (ou pas d’ailleurs) qu’elle se mette en couple. Si c’est déja fait, la prochaine case à cocher est celle des bébés. Comme si on parlait d’acquérir un accessoire de mode ou une maison.

Levez la main celles qui appréhendent les réunions familiales, parce qu’elles n’ont personne dans leur vie? personne pour les accompagner au mariage de la cousine qui a trouvé le prince charmant (en général il n’est ni charmant encore moins un Prince, mais bon!)?

Comme si être femme ne suffisait pas

La réussite sociale d’une femme est encore mesurée à son utérus et la bague à son doigt. Si on suit cette logique, une femme ne peut être accomplie que si sa vie est adossée à la vie d’une autre personne (compagnon et/ou enfant). Comme si être une femme ne suffisait pas pour exister. Il y a à chaque étape de notre vie, différentes injonctions qui mettent une énorme pression et poussent beaucoup de femmes à prendre des décisions qui les condamnent parfois à une vie malheureuse.

Je me souviens d’un été, où deux de mes amies d’enfance et moi avions décidé de rentrer en vacances dans notre pays d’origine. J’ai eu cette conversation avec une d’elle sur son appréhension d’effectuer ce voyage. Car contrairement à nous, elle n’était pas mariée et n’avait pas d’enfant. Pourtant de nous deux, c’est elle qui était plus épanouie dans son emploie: compétente, carrière à l’internationale, polyglotte, et par dessus tout, une femme avec un coeur en or. Elle aurait été ma fille, je serai si fière de ce qu’elle avait accompli, non sans difficultés. Je n’ai pas manqué de le lui dire. Pourtant, elle pensait et à juste titre qu’elle serait vue comme la moins accomplie de nous trois, et que les indiscrets ne se gêneraient pas pour lui poser des questions gênantes, ou lui faire des suggestions désobligeantes sur sa vie. Rien que le fait qu’elle ai ressentie cette gêne n’est pas normal!

Lâchez-nous l’utérus et l’annulaire!

Une femme qui n’est pas mariée à 35 ans? a surement un problème. Elle doit être compliquée, pas assez belle, elle ne sait pas attirer ou garder un homme etc.. Le pire c’est quand c’est ton entourage proche qui le pense. Une femme qui est mariée et qui n’a pas d’enfant, c’est pareil, elle a un problème. Celles qui ne parviennent pas à en avoir n’essaient pas assez fort, ne prient pas assez fort, ou on fait quelque chose dans leur jeunesse qui les a privé d’en avoir etc… Et celles qui choisissent de ne pas faire d’enfant sont des sorcières, elles n’ont pas de coeur etc..

Je vais le redire, à force ça finira bien par rentrer. Lâchez-Nous l’utérus! Oui on en a un, il peut servir à porter la vie, mais laissez-nous en disposer comme on veut et comme on peut.

Toutes les femmes ne sont pas faites pour être mères, et Dieu sait qu’il y a un temps propice pour avoir des enfants. Et ce temps n’est pas le même pour chaque femme. Il y a l’horloge biologique oui, mais là aussi il n’est pas tout a fait le même pour chaque femme. J’ai vu des femmes de 60 ans non ménopausées, donc encore capables de porter la vie.

Certains me diront que les hommes aussi on droit à des réflexions. Oui je suis d’accord! mais ce n’est pas sur le même ton ni à la même fréquence.

Un homme qui n’est pas marié à 35 ans, est qualifié d’exigeant. On dit qu’il prend son temps, il n’a pas trouvé « la bonne » ou je ne sais quelle autre excuse mais qui le valorise. Un homme qui ne peut pas avoir d’enfants n’existe pas! C’est sa femme qui a un souci dans l’imaginaire de beaucoup. J’ai rarement vu un homme questionné sur le fait que sa famille ne s’agrandit pas dans la communauté noire. Rares sont les hommes qui osent même se poser la question, car persuadés qu’un homme ne peut avoir un problème de stérilité. Et si par chance il se pause la question il n’en parlera pas ouvertement, il laissera les gens insinuer que la faute est ailleurs.

Donner la vie est une grosse responsabilité, personne ne devrait mettre la pression à qui que ce soit pour faire des enfants. C’est un choix personnel, avant même d’être un choix de couple. Il faut arrêter avec ces considérations primaires et erronées. On ne fait plus des enfants pour peupler la terre, elle est déjà assez peuplée. Avec les dégâts écologiques causés par les hommes,on devrait vraiment réfléchir à deux fois avant de faire les choses par convention, ou pour faire plaisir à X ou Y.

Les gens vous diront d’être en couple ou de faire des enfants alors qu’ils ne partageront pas votre quotidien et toutes les difficultés auxquelles vous serez confronté. Pensez y. Life is real!

Chacun de nous avons une histoire personnelle à écrire, ne laissez personne écrire la votre. Soyez le maitre d’oeuvre de votre vie, on n’en a qu’une seule.

NmZ, with love

Illustration: emotionwizard.com – Pourquoi ne pas poser la question « Alors c’est pour quand les enfants?