Un message pour nos hommes

On connait tous ces hommes qui sont sensibles au discours d’épanouissement des femmes en dehors du foyer, qui sont conscients des privilèges auxquels les hommes jouissent au détriment des femmes. Nous sommes nombreux à vouloir du changement sans savoir quoi faire. Or des petits changements d’habitudes peuvent susciter de grosses transformations, quels sont-ils?

Hommes et féminisme: Comment des petits changements peuvent entrainer de grosses transformations

En préambule, précisons qu’à l’affirmation « beaucoup de choses ont évolué concernant les femmes » est ici non recevable. Beaucoup sortent cette carte pour minimiser les inégalités dont sont victimes les femmes. C’est un argument utilisé par des hommes et des femmes pour clore ce débat inconfortable auquel ils/elles n’ont ni les éléments de réponse ni la bonne foi pour reconnaitre les faits ou agir.

La lutte pour les droits des femmes demeure d’actualité. Il est légitime, essentiel et urgent.

A ces hommes qui considèrent que les femmes sont leurs partenaires, ceux qui participent à la vie de leur maison. Ceux là qui affirment être féministes (ils sont rares mais il y en a). Voyons ensemble sur quels leviers il est possible d’agir au quotidien afin de rendre cette égalité de droits réelle.

chiffres-cles-2020-sexisme-inegalites-femmes-hommes

1. Les hommes, parlez entre vous

A la cafétéria, lorsqu’un collègue sort une blague sur la stagiaire qui a mis des hauts talons, faite lui savoir que c’est une blague sexiste et que ce n’est pas acceptable. 

Dites à vos copains violents, que ce n’est pas acceptable de frapper sa compagne, et ce sous aucun prétexte. Dites leur que forcer sa femme à avoir des rapports sexuels en ne prenant pas en compte son avis, n’est pas admissible.

Dites à vos potes que la femme est une partenaire avec qui l’on bâtit un avenir commun, pas une chose soumise qui est censée s’occuper entièrement de vous, de la maison, des enfants, de sa belle famille etc.

Dites leur que la question du féminisme est une question de devoir commun, et que ce n’est pas une histoire de femmes en colère qui veulent dominer tous les hommes, car c’est faux et vous le savez. 

Dites à vos pères qu’il faut qu’ils changent de ton lorsqu’ils s’adressent à vos mères. Nombreux d’entre eux parlent des femmes comme des choses, des sorcières maléfiques, des personnes incapables d’avoir une opinion sensée… une sorte de grand enfant immature qu’il faut de temps en temps corriger. Nombreux pensent que dénigrer, insulter, ou chosifier une femme c’est synonyme de garder le pouvoir. Ce n’est ni culturel, ni réligieux, c’est de la méchanceté et de la misogynie.

C’est à vous les hommes de casser les stéréotypes sur les femmes car nombreux d’entre vous les nourrissez. Les femmes noires, les femmes coquettes, les femmes de pouvoir, les femmes tout court! C’est en en démontant un par un ces stéréotypes que l’on arrivera à faire évoluer les mentalités et à voir les choses autrement. 

Dénoncer, conseiller, sensibiliser, débater de ces questions. Entre vous, autour d’une bière, pendant vos multiples rencontres… Parler de votre rôle d’époux, de père, de partenaire, de citoyen… au lieu de parler de la gestion du pays (politique) alors que beaucoup ne participent pas à l’éducation des enfants notamment faire les devoirs scolaires, partager des activités en famille, partager son expérience de vie. Et ne participent pas non plus aux activités domestiques (partage des tâches) qui permettent de faire vivre la maison.

2. Prenez position

Chers « chefs de famille« , vous chérissez ce titre n’est ce pas? alors montrer que vous en êtes digne. Défendez un avenir juste et bienveillant pour vos filles et vos garçons.

Lors de mon dernier voyage dans mon pays natal, j’ai été sidérée de voir à quel point l’infidélité est banalisé par les hommes (ce n’est propre à mon pays bien-sûr). Des hommes mariés se retrouvent autour d’une table mais aucun ne s’offusque lorsque l’un d’eux invite une fille (tchiza) pour boire un verre et plus si affinité. Ils ignorent les conséquences potentielles tels que la transmission de MST; une 2ème famille cachée; des enfants hors mariage à charge dont ils n’auront pas le temps d’éduquer; la création d’une famille dysfonctionnelle etc.

Tromper son épouse n’est pas vu comme une déviance, au contraire, l’homme qui est « capable de gérer des meufs dehors » bénéficie de surnoms flatteurs, il est vu comme un champion plus qu’un homme irresponsable.

Ne soyez pas complices de ce type de dérives ! Clamez vos principes et respectez les.

Lorsque le proféministe est dans la bande il devrait dire à son copain que c’est mal de tromper sa femme, et lui rappeler ce qu’il pourrait perdre en le faisant. C’est plus qu’une question de morale. C’est vrai que chacun est maitre de sa vie, et nombreux pourraient me rétorquer « mais de quoi je me mêle »! Cependant cette personne qui me donnerait cette réponse, serait potenitellement parmi les amis qui joueront les médiateurs lorsqu’il y aura du gaz dans le foyer du copain tombeur. C’est de l’hypocrisie.

Plusieurs fois j’ai demandé à des amis qui condamnent l’infidélité, pourquoi ils ne le font pas devant leurs copains? Pourquoi ils ne se lèvent pas de table lorsque le copain infidèle ramène un groupe de filles autour de leur table? Ils choisissent de rester pour ne pas les froisser. Même s’ils ne sont pas intéressés, ils restent pour ne pas être le rabat-joie, le faible…. Ils restent, rient et taisent leur indignation, et çà ce n’est pas normal. Les choses ne peuvent changer que si nous incarnons ce changement. Soyez ce changement.

3. Agissez contre les inégalités: lier le discours à l’acte

Il ne suffisait pas de liker un post Instagram féministe.

Il ne suffit pas de soutenir discrètement sa femme du regard lorsqu’elle défend les droits des femmes dans les débats avec amis. Il ne suffit pas de participer aux quelques tâches ménagères et corvées familiales pour se voir décerné la médaille de l’homme de l’année. Il ne suffit pas d’accepter l’idée que le féminisme est légitime. Non! il faut y participer. 

Allez les pro-féministes on soutient concrètement les actions qui vont améliorer notre quotidien. On le fait publiquement, on ne dit pas à sa femme à vase clos que son post féministe était super, tout en attendant d’elle qu’elle ne nous embarrasse pas avec ses longs débats d’égalité devant la famille. Car cela sous-entendrait que c’est elle qui porte la culotte à la maison, et çà devant les copains/famille ce n’est pas acceptable n’est ce pas?

On n’étale pas non plus ses idées pro-féministes uniquement devant un public conquis pour gonfler son égo et passer pour le bon partenaire moderne. Non! on assume, en tout temps et en tout lieu. Mais surtout on agit.

Soyez des exemples également.

J’en parle longuement ici. Montrer à vos copains comment vous respectez votre compagne, lorsqu’elle est là et en son absence. Montrer leur que vous ne tromper pas votre épouse et que ce n’est synonyme de manquer de masculinité au contraire.

Montrer que vous cuisiner chez vous (si vous le faites) , que vous participer aux tâches ménagères, que vous partagez la charge mentale du foyer et du couple…. Montrer par l’exemple ce qu’est une vie l’un à coté de l’autre pas l’un sur l’autre. Dans votre comportement ainsi que dans l’éducation de vos filles et fils, soyez un exemple.

En montrant l’exemple dans sa communauté, en défendant des causes, en soutenant des associations d’aide à la femme; en éduquant ses garçons et ses filles différemment. Il y a tant à faire, à petite ou grande échelle, mais il faut poser l’intention. Refuser de se taire, prendre position et participer au changement de mentalités.

Plus il y aura d’hommes qui poseront des actes pour l’égalité, plus cette idée sera concrète dans nos sociétés. Je ne ne cesserais de le marteler, les hommes doivent participer au débat parce que les hommes s’écoutent.

Mon féminisme à moi, c’est de voir les femmes et les hommes heureux. Libres d’exprimer pleinement leur humanité en respectant l’expression de l’humanité des uns et des autres. Nous n’y sommes pas encore, et l’idée de combat pour l’égalité est mal comprise et manipulée.

Les hommes dits modernes, pro féministes ou féministes, soyez des alliés, au quotidien, en privé et en public. Oser défendre les droits des femmes.

With love, always

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :